Comment fonctionne un robot lave-vitre ?

Bien qu’il existe deux types différents de robots nettoyeurs de vitres, ils fonctionnent de manière similaire. Au final, leur objectif est toujours le même : laver les vitres sans laisser de traces.

Il est essentiel de reconnaître qu’il ne s’agit pas d’une solution instantanée, et sur les vitres les plus sales, il faudra prévoir plusieurs séances de nettoyage ou même les laver à la main. En fait, le nettoyeur de vitres est fréquemment utilisé, et à juste titre, comme un outil d’entretien courant.

Il est recommandé de l’utiliser avant lorsque les vitres sont devenues très sales, un fait qui s’applique à tous les modèles, y compris le plus puissant des robots lave-vitres.

Robots avec système de fixation

La force d’aspiration est ce qui lie le lave-vitres aux surfaces à nettoyer. Plus la force d’aspiration est grande, plus le nettoyeur de vitres sera sûr. C’est pourquoi il s’agit du composant le plus important de cet appareil. Une forte force d’aspiration permet aux nettoyeurs de vitres de rester sur n’importe quelle surface vitrée, que ce soit à l’horizontale, à la verticale ou en angle.

Pour s’accrocher à la paroi vitrée, les robots nettoyeurs de vitres les plus efficaces utilisent généralement un mécanisme de fixation qui n’est autre que les tampons en microfibre. Pour augmenter l’adhérence, certains modèles sont équipés de ventouses qui les empêchent de tomber pendant le travail. Certains des modèles les plus sophistiqués peuvent être fixés au mur, aux miroirs ou au sol.

Déplacement par système infrarouge

C’est exactement le moteur d’aspiration qui alimente l’appareil qui lui permet de se déplacer et de rester au mur, mais aussi de le déplacer indépendamment d’un coin à l’autre. Tout cela se fait automatiquement, grâce à un capteur infrarouge intégré à l’appareil. Le capteur infrarouge agit comme un capteur électronique de l’appareil.

Il contrôle les mouvements du nettoyeur de vitres et indique également la surface qui doit être nettoyée. Malgré l’aspiration forcée, l’appareil doit se déplacer pour nettoyer.

C’est le système infrarouge qui est capable de détecter les obstacles (les cadres par exemple) ainsi que les interstices et les surfaces qui ont été nettoyées. Toutefois, ne soyez pas surpris si le robot survole une zone après l’avoir nettoyée, car certains modèles ont été conçus pour effectuer délibérément deux passages. Cela permet de se débarrasser de la saleté la plus difficile à enlever et de garantir un nettoyage complet.

Comment le robot effectue-t-il le nettoyage ?

Le robot lave-vitres se déplace pendant qu’il nettoie la surface. Le processus de nettoyage peut varier d’un modèle à l’autre, mais dans l’ensemble, il y a une section qui s’occupe du récurage et du nettoyage, et une autre qui est chargée de l’essuyage.

Nettoyage par récurage

Sous le robot, quelle que soit sa taille, se trouvent les pads. Il est essentiel de savoir comment utiliser les tampons pour utiliser correctement le lave-vitres.

En effet, certains modèles sont livrés avec différents types de pads (nettoyage sec/humide, nettoyage régulier ou intensif). De plus, certains tampons sont conçus pour supporter le nettoyant pour vitres, tandis que d’autres restent secs.

La seule chose qui reste constante est le fait que les tampons doivent être propres avant d’être utilisés. Il est essentiel de les laver après chaque utilisation.

C’est le mouvement du robot et la friction du tampon avec la vitre qui permettent le nettoyage. Le tampon peut être utilisé pour appliquer d’abord du nettoyant pour vitres avant de frotter puis de sécher. Certains frottent simplement. D’autres ont un pulvérisateur intégré au robot.

Dans tous les cas, il s’agit de se déplacer. Il est clair que le robot n’est pas en mesure d’insister sur une tache de graisse spécifique ou de revenir en arrière lorsque le travail n’a pas été effectué de manière appropriée. De plus, si la surface est extrêmement sale, le robot patine et ne nettoie pas vraiment. Il se contente de répandre la poussière.

Ce système est idéal pour un nettoyage hebdomadaire ou bimensuel.

Il n’est pas aussi efficace si vous prévoyez d’utiliser le système une fois tous les six mois. Il est important de noter que le calendrier de nettoyage doit être déterminé en fonction de la vitesse à laquelle vos fenêtres se salissent. Par exemple, les fenêtres situées en bordure de route se salissent plus rapidement.

Nettoyage par Pulvérisation de produits

Pour faciliter la tâche du robot (et réduire le coût), certains fabricants n’autorisent pas la pulvérisation du nettoyant pour vitres. Vous devez le pulvériser vous-même, soit sur la vitre, soit directement sur les tampons.

Cependant, certaines marques proposent des nettoyeurs complets qui comprennent un réservoir d’eau insignifiant et un nettoyant pour vitres. La pulvérisation s’effectue de manière progressive en la plaçant à l’avant de l’appareil et avant de l’avancer pour le sécher et le frotter.

Batterie et câble d’alimentation

La majorité des nettoyeurs de vitres sont construits sur le modèle de Hobot e.ziclean qui est le premier nettoyeur de vitres. Cela signifie qu’ils disposent d’une batterie ainsi que d’un câble qui se branche sur le secteur.

Le câble est crucial car il fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement du robot.

La batterie est cruciale car elle fonctionne comme un dispositif de sécurité. Les nettoyeurs de vitres sont utiles pour les zones élevées et difficiles à atteindre. Il peut être placé sur le toit d’une véranda, ou au septième étage. Une coupure de courant pourrait provoquer une catastrophe pour le robot ainsi que pour toute personne marchant en dessous. La batterie est conçue pour prendre en charge tout dysfonctionnement électrique La batterie maintient le robot en position jusqu’à ce qu’il soit réparé ou que le courant soit rétabli.

Il n’est donc pas possible de faire fonctionner un robot de nettoyage de vitres sans une batterie suffisamment chargée ainsi qu’une prise électrique. Les deux sont indispensables.

Toutefois, certaines marques commencent à proposer des modèles pour le nettoyage des vitres sans fil. Ce sont des options coûteuses (le coût est supérieur à 400 EUR) mais l’autonomie est limitée. Ils sont conçus pour être utilisés sur des surfaces plus petites.

Mais nous sommes convaincus que cet aspect spécifique va s’améliorer avec le temps et qu’il sera bientôt possible de laver de grandes surfaces vitrées à l’aide d’un robot automatisé sans fil.

Mouvements intelligents ou aléatoires

Lorsque vous achetez un robot pour vitres, vous disposez toujours d’une télécommande. Il est possible de reprendre le robot à la fin de son nettoyage ou de sélectionner un mode de déplacement.

Il existe une variété de fonctions actuellement utilisées :

Le robot peut être placé dans n’importe quelle position à l’intérieur de la fenêtre. Lors de son premier démarrage, il se déplace de manière autonome vers le point le plus haut et le plus à gauche (ou à droite, selon le fabricant). Il évalue ensuite s’il est intéressant de nettoyer en faisant l’un ou l’autre Z. Il termine généralement son nettoyage en bas à gauche ou à droite. C’est ce qu’on appelle le mouvement intelligent.

Il peut être placé n’importe où, mais à l’aide de la télécommande, vous devez le placer en haut d’un coin, puis vous choisissez le type de nettoyage que vous souhaitez effectuer (de haut en bas ou de gauche à droite). Une fois le nettoyage effectué et que vous avez terminé, vous devrez utiliser la télécommande afin de rapprocher le robot de vous pour le saisir.

Le robot est capable de mélanger des éléments de ces deux systèmes.

Il terminera le processus de nettoyage de manière systématique lorsqu’il aura atteint son point d’origine.

Retour haut de page