Comment souscrire une assurance habitation temporaire ?

Si vous souscrivez une assurance habitation, le contrat est généralement flexible. Il est souscrit au moment de l’achat de votre nouvelle maison et vous pouvez le résilier à tout moment après un an, si vous décidez de déménager ou si vous voulez modifier les conditions de votre assurance pour réduire le montant que vous payez. L’assurance habitation temporaire est différente car elle vous permet de souscrire une assurance pour une certaine durée. Quelles sont les propriétés auxquelles vous devez penser en matière d’assurance temporaire ? Où puis-je trouver une assurance habitation temporaire abordable ?

Voir aussi : Mon assurance habitation couvre-t-elle le coût du vol d’une bicyclette ?

QU’EST-CE QU’UNE RÉSIDENCE TEMPORAIRE ?

Une résidence temporaire est une maison qui est occupée pour une courte période de temps. Il peut s’agir d’une résidence conventionnelle louée sur une base temporaire ou d’une maison saisonnière qui, essentiellement, est louée pour les vacances et, par conséquent, pour une courte période.

LES RAISONS DE SOUSCRIRE UNE ASSURANCE HABITATION TEMPORAIRE

Assurer son habitation par une police n’est pas une obligation qui constitue une excellente raison de s’assurer. Pour rappel elle est obligatoire chez tout locataire. Le propriétaire occupant d’un logement individuel-familial est tenu de souscrire une police d’assurance pour son logement.

Le locataire est tenu de s’assurer contre les risques locatifs. Il ne s’agit pas d’une assurance multirisque habitation ou d’une police standard qui couvre essentiellement les dégâts d’eau et d’incendie. Les locataires sont autorisés à obtenir des garanties de protection supplémentaires, ou à choisir le contrat MRH.

Dans certains cas, même pour les locations saisonnières, il est obligatoire de souscrire une assurance. Sachez que s’il existe une couverture complète pour votre résidence principale, la police peut contenir une assurance vacances qui couvre les locations saisonnières. Veillez à ne pas prendre deux polices et à ne protéger qu’un seul risque.

Il est possible de souscrire une assurance habitation pour les résidences temporaires dans les cas suivants

  • Locations pour les vacances : couvre la location d’une maison pour quelques jours ou plusieurs semaines ;
  • Locations à usage saisonnier : Si vous êtes employé pour une courte période à l’océan ou à la montagne, et que votre lieu de travail est éloigné de votre domicile, l’assurance résidence temporaire peut couvrir le logement temporaire ;
  • la location pour un stage : Les stagiaires peuvent également être amenés à louer un logement temporaire, auquel cas ils auront besoin d’une assurance temporaire pour leur logement pendant leur stage.
  • Location pour les professionnels ayant un contrat à durée déterminée Si vous avez un contrat à durée déterminée de moins d’un an et que vous avez besoin d’un lieu de résidence pour votre famille à proximité de votre travail ? Vous pouvez souscrire une assurance pour votre habitation pendant la durée du bail.

QUELLES SONT LES GARANTIES DE L’ASSURANCE HABITATION TEMPORAIRE ?

Elles dépendent du type d’habitation.

Dans le cas d’une location qui constitue votre résidence principale pendant une période déterminée, il est nécessaire de souscrire une assurance locative selon les mêmes modalités que celles mentionnées précédemment.

Dans le cas d’une location saisonnière, le propriétaire peut exiger que vous souscriviez une assurance responsabilité civile. Cette assurance vous permet d’indemniser une personne non impliquée en cas de poursuite judiciaire. La police d’assurance responsabilité civile indemnise la victime pour les dommages matériels et physiques.

A côté des obligations d’assurance Il existe de nombreuses possibilités de garanties dans le cadre d’une assurance habitation. Voici une brève liste des garanties d’assurance auxquelles vous pouvez souscrire :

  • Responsabilité civile personnelle ;
  • Explosions et incendies ; ;
  • dégâts des eaux ; ;
  • catastrophes naturelles ;
  • Événements liés au climat ;
  • tentative de vol, vol et vandalisme
  • bris de glace
  • la couverture des équipements ;
  • dépendances ;
  • jardin ;
  • piscine ;
  • protection juridique ;
  • objets de valeur ;
  • Garantie de relogement ;
  • dommages électriques.

ASSURANCE HABITATION TEMPORAIRE : LES POINTS À SURVEILLER

Ne souscrivez pas une assurance pour votre habitation du premier coup. Certaines assurances n’offrent pas le même niveau de protection. Soyez attentif aux conditions de votre contrat. soyez attentif à :

  • le niveau de couverture et les plafonds qui peuvent être fixés, qui limitent les indemnités à recevoir de la compagnie d’assurance
  • Les franchises : la franchise représente la part qui reste à votre charge après que vous ayez reçu une indemnisation de la compagnie d’assurance ;
  • les exclusions : certains risques ne sont pas couverts.

COMBIEN COÛTE UNE ASSURANCE HABITATION TEMPORAIRE ?

Le coût d’une assurance temporaire, comme celui d’une assurance habitation traditionnelle, est déterminé par le niveau de risque estimé par la compagnie d’assurance. Elle prend en compte les aspects suivants :

  • l’adresse de la propriété
  • la taille de la propriété ainsi que le nombre de pièces qu’elle contient ;
  • l’équipement qui doit être assuré
  • la valeur du bien
  • le niveau de garantie ;
  • le niveau de sécurité.

COMMENT RÉSILIER UNE ASSURANCE HABITATION TEMPORAIRE ?

Bien que l’assurance habitation traditionnelle puisse être résiliée à tout moment après un contrat d’un an selon la loi Hamon, l’assurance temporaire est distincte. Vous signez un contrat pour une durée déterminée. La résiliation prend effet automatiquement à partir de la date du contrat.

A quel moment demander un devis pour une assurance habitation non-temporaire ?

Comme vous pouvez vous en douter, les assurances habitation temporaires ne sont clairement pas faites pour durer dans le temps ! En effet, même si certains propriétaires ou locataires n’apprécient pas toujours le fait de devoir s’engager avec un assureur, on constate tout de même que les assurances habitation permanentes disposent tout de même de nombreux avantages, c’est le moins que l’on puisse dire. Parmi eux, on peut notamment citer les garanties qui sont proposées et qui sont bien plus complètes, mais ce n’est pas le seul avantage…

En effet, il se trouve que le prix est aussi un facteur assez intéressant à prendre en compte si vous hésitez encore à continuer à assurer votre logement avec une assurance habitation temporaire ou non. Mais si vous vous demandez à quel moment il est intéressant de demander un devis pour une assurance habitation permanente, c’est à dire non temporaire, il n’y a pas forcément de réponse clé en main ! En revanche, avant de vous rendre sur une page de devis assurance habitation, il est toujours recommandé de faire quelques vérifications au préalable…

Vérifiez la durée d’engagement de votre assurance habitation temporaire

Vous pouvez déjà vérifier que votre assurance habitation temporaire ne se termine pas dans un délai trop lointain. En effet, avec des devis qui peuvent parfois varier de façon assez importante pour les assureurs, il se trouve qu’une assurance habitation peut parfois être plus ou moins onéreuse avec quelques mois de différence. Par ailleurs, même si vous avez pu demander un devis assez tôt pour votre assurance habitation, il se pourrait bien que celui-ci ne soit plus du tout valable au moment où vous aurez envie de le valider…

Consultez la durée de votre bail en tant que locataire

Si vous êtes locataire d’un appartement ou d’une maison, et que vous vous demandez s’il faut ou non souscrire une assurance habitation permanente, la durée de votre bail peut aussi faire toute la différence ! En effet, autant le dire tout de suite, si vous vous rendez compte que votre bail en tant que locataire ne se termine que dans quelques mois seulement, alors la souscription à une assurance habitation permanente ne sera pas forcément utile. En revanche, dans le cas où vous êtes propriétaire de votre logement, cette question ne devrait pas se poser, sauf dans le cadre d’un déménagement prévu !

Retour haut de page