Mon assurance habitation couvre-t-elle le coût du vol d’une bicyclette ?

De plus en plus utilisés par les particuliers pour se déplacer, les vélos deviennent la première victime des cambrioleurs. Chaque année, plus de 500 000 vols de vélos ont lieu en France. La majorité de ces vols ont lieu dans des lieux privés. Par conséquent, de plus en plus de personnes demandent si leur compagnie d’assurance couvrira le vélo en cas de vol. Nous vous proposons quelques réponses à cette question dans cet article.

Lire aussi : Comment souscrire une assurance habitation temporaire ?

Les vélos sont-ils assurés en cas de vol ?

L’assurance de votre habitation couvre les biens qui sont endommagés, volés ou vandalisés à l’intérieur de votre habitation. Le plus courant de ces biens est évidemment la bicyclette, qui fait l’objet de cet article. En réalité, il est possible qu’une bicyclette soit couverte par votre assurance habitation. Cependant, la protection de ce type d’objet dépend de conditions spécifiques.

Quel est le moment où le vélo est assuré ?

Les vols de bicyclettes peuvent se produire à l’intérieur et à l’extérieur des habitations. Quand l’assurance habitation pour le vol d’un vélo peut-elle être remboursée ?

Les situations dans lesquelles l’assurance habitation vol de vélo peut être une possibilité

Si vous souscrivez une police d’assurance sur votre habitation, vous serez tenu de déclarer le vélo à l’intérieur de votre habitation. Lorsque le vélo est identifié comme un capital immobilier, il sera couvert par votre assurance habitation ; toutefois, dans les situations suivantes :

  • Le vélo a été volé par effraction dans le garage de la maison, le cabanon de jardin ou tout autre espace clos de la maison.
  • Il a été pris dans un local à vélos pour un usage collectif alors qu’il était attaché avec un antivol approuvé par l’assurance.
  • Il a été pris dans la cour arrière par une personne qui a pu s’y introduire par effraction, et de nombreux voleurs grimpent par-dessus la clôture.
  • Le vélo a été pris dans un véhicule verrouillé (par exemple, une voiture ou un bateau).

Dans l’un ou l’autre de ces scénarios, la compagnie d’assurance est tenue de vous indemniser pour le vélo. Toutefois, même dans ces circonstances, certaines compagnies d’assurance ne rembourseront pas le vélo si le vol a eu lieu dans la période comprise entre 7 heures et 22 heures.

Et si le vol a lieu en dehors du domicile ?

En cas de vol à n’importe quel endroit, c’est-à-dire à l’extérieur du domicile, l’assurance habitation n’offrira pas beaucoup d’aide. Pour protéger votre vélo dans une telle situation, vous devrez souscrire une assurance séparée. L’assurance vélo est votre seul recours dans ce scénario si vous avez déjà souscrit une assurance.

Comment puis-je être remboursé en cas de vol de mon vélo ?

Si vous êtes certain que le vélo a été volé, il faut suivre une procédure digne de ce nom afin d’être indemnisé par votre assurance habitation. La première étape consiste à faire une déclaration au commissariat de police le plus proche. Il n’est pas possible d’être remboursé si vous n’avez pas fait cette démarche. Ensuite, vous devez en informer la compagnie d’assurance. Le rapport doit être soumis dans les deux jours. Ce délai peut varier en fonction des conditions de votre assurance.

La méthode la plus efficace pour être remboursé est d’envoyer un accusé de réception indiquant que vous avez été victime d’un vol. Envoyez-le à l’entreprise par courrier recommandé, avec un accusé de réception. Certaines entreprises peuvent imposer l’utilisation d’une procédure particulière. Pour être remboursé rapidement Il est nécessaire de fournir la déclaration de vol avec le ticket de caisse de l’antivol ou la facture d’achat, et/ou une photo du vélo et le numéro du contrat d’assurance et son modèle ou sa marque.

Comment trouver la meilleure assurance vélo ?

Aujourd’hui le vélo est l’un des moyens de transport les plus utilisés, et d’autant plus dans les milieux urbains.  Si leur nombre augmente chaque années sur les routes, il en va de même pour les vols. Il arrive parfois, que seulement quelques pièces seulement soient dérobées, à l’instar de ces vieux bouts de ferraille attachés depuis des mois, dépouillée de tout, sauf du cadre. 

Evidemment, si l’assurance de votre vélo n’est pas obligatoire à partir du moment ou votre responsabilité civile vous couvre en cas de dommages, elle reste quand même très fortement conseillée. Malgré toutes vos précautions, comme par exemple louer un garage privé, ou bien payer un abonnement vélo dans le parking auto près de chez vous, vous n’êtes pas à l’abris de vous faire dérober votre bien si précieux, sans lequel vous serez condamné à aller travailler en transport en commun, ou pire, en voiture, ce qui rajouterai à votre journée du temps de trajet le matin et le soir, sans compter le stress. 

Maintenant que vous envisagez de souscrire une assurance pour votre vélo, la question principale reste laquelle. Avant de souscrire un contrat d’assurance vélo, il vous faut bien vérifier si cette dernière est bien adaptée à vos besoins. Si en général, le contrat d’assurance de votre habitation prend en charge vos biens, et donc votre vélo, il arrive tout de même que les assureurs spécialisés proposent des offres très intéressantes. 

De toute façons, il n’y a pas de secret, pour trouver la meilleure assurance proposée sur la marché, il vous faut comparer. Les sites de comparateurs de prix peuvent ici vous être très utiles, et vous éviter des heures de recherche ennuyeuses. Attention tout de même à ne pas comparer seulement les prix, ce serait une erreur de votre part. Il est primordial de comparer les prix bien sûr, mais aussi les plafonds de remboursement, les différents sinistres pris en charge ou non, les garanties, le montant de la franchise etc… Une fois tout cela bien clair, prenez rendez-vous avec un conseiller de l’assurance choisie et vous pourrez enfin rouler sereins, cheveux au vent. 

Partager cet Article

Retour haut de page