Où coller l’assurance d’une trottinette électrique ?

Avec la popularisation de l’usage de la trottinette électrique, les modèles se sont accélérés et la souscription à une assurance est devenue obligatoire pour le conducteur. En effet, les trottinettes peuvent causer d’importants dommages en cas d’accident, vu la vitesse de ces nouveaux véhicules. Comme le vélo, le scooter ou dans une moindre mesure la moto, la trottinette est l’un des véhicules dont le vol est le plus courant, une assurance peut donc se révéler bien utile !

De plus en plus de contrôles sont effectués par les forces de l’ordre afin d’assurer la sécurité sur la route. Il sera donc nécessaire de présenter la carte verte de votre engin !

L’obligation d’assurer sa trottinette électrique !

Considérée comme un véhicule terrestre à moteur, la trottinette électrique est ce que l’on appelle un NVEI ou EDPM, respectivement nouveau véhicule électrique individuel et engin de déplacement motorisé, doit obligatoirement être assurée. L’article L211-1 du Code des Assurances prévoit cette obligation d’assurance comme pour les scooters !

L’assurance est obligatoire pour une trottinette électrique. Toutefois, il n’est pas nécessaire (selon la loi) d’avoir souscrit à une couverture complète. Les garanties en cas de vol ou de casse ne sont pas obligatoires. La garantie responsabilité civile est le strict minimum, surtout en cas d’accident, afin d’indemniser les personnes concernées. Cette assurance couvre les dommages corporels et matériels de la victime lors de l’accident. Bien que la garantie de responsabilité civile soit le minimum, il est largement conseillé d’effectuer une souscription à un contrat d’assurance plus poussé afin d’être protégé au mieux. La garantie de responsabilité civile ne couvre pas le vol ni la casse qui ne sont pas rares dans l’utilisation d’une trottinette électrique. 

De nombreuses formules proposent des assurances tout compris à un tarif raisonnable afin d’assurer au mieux votre protection. 

La carte verte sur la trottinette électrique 

La trottinette électrique, comme tout NVEI, doit obligatoirement afficher la carte verte. Il est nécessaire de la présenter à la police en cas de contrôle.  Ce certificat de souscription contient nombre d’informations importantes pour identifier le véhicule comme le nom de l’assureur, le numéro de contrat, le numéro de moteur et les dates de début et fin de l’assurance. En cas de problème avec votre assureur, ne prenez pas le risque de conduire votre trottinette, car en cas de sinistre, vous risquez de ne bénéficier d’aucune protection !

ou-coller-assurance-trottinette

Où coller la vignette d’assurance sur une trottinette électrique ?

Pas facile de trouver un endroit où coller la vignette de l’assurance sur les trottinettes électriques ! Il faut pourtant trouver un endroit assez visible afin que la carte soit facilement accessible. Plusieurs endroits s’y prêtent bien comme la colonne de direction ou sur le garde-boue au-dessus des roues.

Vérifiez avant chaque utilisation que votre carte verte se trouve toujours bien collée sur votre engin pour éviter toute mauvaise surprise !

Les risques de la trottinette électrique sans assurance

Ne pas avoir la carte verte sur votre véhicule NVEI est la garantie d’un défaut d’assurance en cas de contrôle de sécurité. Les risques sont assez élevés : une amende pouvant atteindre 3 750 €, des TIG, une interdiction de conduire à nouveau le véhicule. Comme pour le scooter ou la moto, il est aussi possible d’être obligé de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière ou encore de subir une confiscation de votre trottinette électrique.  

Bien que ce ne soit pas obligatoire, le port du casque est FORTEMENT recommandé pour votre sécurité et votre protection en cas de sinistre !

Laisser un commentaire