Où aller pour une retraite spirituelle ?

Qui n’a pas eu cette idée en visitant une région proche de chez soi, loin de l’agitation de la vie ? Nous avons sélectionné vingt destinations Nous avons été obligés de nous limiter ! Nous avons choisi douze destinations que nous avons dû limiter à des lieux où la joie des vacances s’accompagne de retraites spirituelles.

La beauté époustouflante des paysages et des monuments et, bien sûr, la richesse des traditions culturelles et culinaires, ne sont pas sans lien avec une autre beauté, celle de l’abondance qui émane d’un cœur spirituel éclairé.

Ce n’est pas quelque chose qui s’achète, mais il existe des endroits où elle s’épanouit. Il est possible d’y séjourner tout un week-end, voire quelques jours, ou simplement de s’y promener le temps d’une journée.

Abbaye Notre-Dame (Jouarre, Seine-et-Marne)

14 siècles de vie monastique ont laissé à Jouarre de nombreux monuments (crypte mérovingienne, tour romane, abbatiale) et surtout, la congrégation des Bénédictines, à proximité de Paris, ce qui est agréable pour prendre un moment de répit. De Jouarre, vous pourrez ramener de délicieuses confitures (fabriquées par l’abbaye) ou un brie fermier de Ganot, l’affineur final de la ville.

Abbaye Notre-Dame (Chiry-Ourscamp, Oise)

Au milieu de la forêt, la communauté des Serviteurs de Jésus et de Marie s’est installée à l’emplacement d’une abbaye datant du XIIIe siècle avec de magnifiques ruines. Dans leurs projets spirituels, les week-ends « apicolo-spi », où ils s’entraînent au soin des ruches est une occasion de fortifier son esprit ! Belle liturgie chantée. La forêt appelle à la promenade.

  • Renseignements : 03 44 75 72 00

Ronchamp (Ronchamp, Haute-Saône)

La colline de Ronchamp est un lieu d’élévation spirituelle, aujourd’hui accentué par deux architectures contemporaines parmi les plus impressionnantes : la chapelle Notre-Dame-du-Haut et le couvent des Clarisses. Les personnes qui les visitent sont accueillies avec la plus grande ouverture d’esprit.

  • Renseignements : 03 84 63 13 40

Monastère Sainte-Claire (Poligny, Jura)

Poligny est réputée pour ses vignobles et ses vins du Jura. Cependant, la ville compte une quinzaine de monuments historiques (parcours fléchés) et comprend le couvent des Clarisses. De nombreux couples désireux d’avoir des enfants s’y rendent pour offrir des prières à Sainte Colette (XVe siècle).

Notre Dame de Dusenbach (Ribeauville Haut-Rhin, Ribeauville)

Depuis Ribeauville Une boucle de 7 km qui passe par le château de Haut-Ribeaupierre ainsi que par Notre-Dame de Dusenbach permet de découvrir cet important lieu de pèlerinage de l’année 1204. La messe et l’office marial ont lieu le dimanche. A l’intérieur du refuge des pèlerins, les frères capucins gèrent l’hôtel et le restaurant. Le 1er mai, pèlerinage à Notre-Dame-de-la-Paix.

  • Renseignements : 03 89 73 64 12.

Couvent Saint-François (Vico, Corse)

Le couvent Saint-François a été construit au XVe siècle, sur les pentes du Mont Rotondo, à 14 km de l’océan. La région offre de nombreuses promenades à travers de beaux paysages. Les moines (Oblats de Marie Immaculée) disposent de chambres qui sont à la disposition des hôtes, ainsi que d’une cuisine et d’un coin repas situés au rez-de-chaussée. Des restaurants sont disponibles dans le village. Messe le dimanche à 9h00.

  • Renseignements : 04 95 26 83 83

Abbaye Notre-Dame (Ganagobie, Alpes-de-Haute-Provence)

 » Ici, l’homme et la création ont signé un pacte de beauté et d’amour « , écrivent les moines bénédictins qui vivent sur ce balcon qui domine la vallée de la Durance. Visite de l’église romane et de sa mosaïque (de 15h à 17h, du mardi au dimanche). Se renseigner à l’avance pour trouver des chambres à l’auberge monastique pour séjourner. Des sentiers de randonnée sont à proximité.

  • Renseignements : 04 92 68 00 04

Abbaye de Lérins (île Saint-Honorat, Cannes, Alpes-Maritimes)

L’abbaye de Lerins est située sur l’île de Saint Honorat, dans la baie de Cannes. Crédit : Adobe Stock.

Une oasis de calme et de verdure, à seulement 15 minutes de Cannes par une navette maritime. Les visiteurs d’un jour peuvent explorer le monastère fortifié, se promener sur l’île (3 km) et également assister aux célébrations des moines cisterciens.

  • Renseignements : 04 92 99 54 00

Prieuré Notre-Dame-des-Champs (Arles, Bouches-du-Rhône)

A deux pas d’Arles, de son musée archéologique et de ses arènes ainsi que de son théâtre romain, le prieuré de Bouchaud est un étonnant ensemble de bâtiments du XVIIIe siècle situé dans les rizières et les vignes de la Petite Camargue. Les moines de la communauté s’empressent d’accueillir leurs hôtes « comme s’ils étaient le Christ lui-même ».

Sanctuaire d’Ars (Ars-sur-Formans, Ain)

Ars est célèbre pour Ars est célèbre pour le « saint prêtre » Jean-Marie Vianney (1786-1859). Il est possible de combiner une promenade sur le sentier du Curé d’Ars (16km, au départ de Montmerle-surSaone) avec la visite du sanctuaire (musée de cire de la basilique). Accueil dans la belle maison de La Providence.

  • Renseignements : 04 74 08 17 17

Notre-Dame-de-l’Hermitage (Noiretable, Loire)

A 1110m d’altitude et niché au milieu de sapins noirs et verts, cet immense sanctuaire marial est dédié à la vie d’un infidèle renommé « retourné » par la Sainte Vierge Marie au XIIe siècle. Les religieuses offrent le gîte et le couvert et laissent la possibilité de changer de paysage en plein air. Les différents lieux qui font partie du pèlerinage, tels que les chapelles, les sources, les rochers, etc. – sont le cadre d’une promenade facile de quelques kilomètres qui offre une vue imprenable sur le Forez et l’Auvergne.

  • Renseignements : 04 77 96 20 30

Centre spirituel La Pomarede (Paulhenc, Cantal)

C’est pour se ressourcer que l’on visite ce lieu moderne et confortable où le silence est de mise. La nature généreuse – sentiers dans la forêt, vue sur les eaux tranquilles du lac de barrage de Sarrans – est déjà prêchée.

  • Renseignements : 04 71 23 61 61

Monastère de Saint-Antoine-le-Grand (Saint-Laurent-en-Royans, Drôme)

Dans une vallée sauvage du Vercors Ce minuscule monastère est l’endroit idéal pour s’imprégner de la spiritualité orthodoxe à travers la conception de l’église byzantine et ses 600m2 de peintures murales. Des visites guidées sont proposées à partir du mois de mai (voir le site). Hôtel-restaurant près du Col de la Machine.

  • Renseignements : 04 75 47 72 02

Abbaye de Saint-Wandrille (Saint-Wandrille-Rancon, Seine-Maritime)

Sur la route des abbayes normandes Les vestiges de l’abbaye de Saint-Wandrille et l’église actuelle sont accessibles au public (les visites guidées commencent le 21 mars). Offices grégoriens, notamment pendant la semaine sainte et le dimanche de Pâques. Des chambres d’hôtes et des gîtes sont situés dans la commune. Le magasin de l’abbaye bénédictine, vous fera découvrir le fameux vin de Saint-Wandrille.

  • Renseignements : 02 35 96 23 11

Abbaye Saint-Martin de Mondaye (Juaye-Mondaye, Calvados)

La communauté des prémontrés de Mondaye propose des retraites d’une journée (les jeudis 2 mars, 27 avril et 18 mai) ainsi que des sessions spirituelles et culturelles. L’hébergement est possible dans la maison d’hôtes.

  • Renseignements : 02 31 92 58 11

Abbaye Saint-Pierre de Solesmes (Solesmes, Sarthe)

L’abbaye est un haut lieu du chant grégorien. Sur demande, vous pouvez rendre visite aux moines. Le lundi de Pâques, dans l’après-midi, la relique Sainte-Epine de la couronne d’épines est apposée sur l’autel. Dans la boutique, vous pouvez acheter du pain d’épice cuit par les moines. À 7 km, se trouve le superbe village d’Asnières-sur-Vegre, célèbre pour les peintures murales (12e-16e siècle) de son église. Pour l’hébergement, appelez l’office du tourisme de Sable-sur-Sarthe.

  • Renseignements : 02 43 95 03 08

Abbaye de Rhuys (Saint-Gildas-de-Rhuys, Morbihan)

Cette abbaye du 6ème siècle a été transformée en un important centre spirituel et culturel où les Sœurs de la Charité de Saint-Louis proposent un hébergement. La cure de tranquillité est garantie, à seulement 200 mètres de la côte sauvage. De nombreuses promenades le long du littoral et un programme spirituel à votre rythme. L’église figure parmi les plus beaux sanctuaires romans de Bretagne.

  • Renseignements : 02 97 45 23 10

Monastère de l’Annonciation (Prailles, Deux-Sèvres)

Dans un cadre rural paisible, et à proximité du TGV (arrêt à Saint-Maixent), les sœurs bénédictines de Prailles veillent. A l’aube de Pâques, catholiques et protestants convergent vers le monastère par différents chemins, puis se rassemblent pour un office de louange pascale après lequel ils dégustent un savoureux petit-déjeuner.

  • Renseignements : 05 49 32 69 81

Abbaye de Sylvanes (Sylvanes, Aveyron)

Les fidèles viennent de toute l’Europe pour assister aux grandes célébrations de la liturgie à Sylvanes et, en particulier, aux offices de la Semaine Sainte et de Pâques. De nombreuses promenades sont possibles, dont la « boucle de Sylvanes » (10,8 km) qui part de l’abbaye et passe par l’église orthodoxe russe. Pour l’hébergement, contactez l’office du tourisme de Camares.

  • Renseignements : 05 65 98 20 20

Abbaye Saint-Michel-de-Cuxa (Codalet, Pyrénées-Orientales)

À Saint-Michel-de-Cuxa, il faut suivre une visite guidée pour découvrir tous les trésors de ce chef-d’œuvre de l’art roman. Jusqu’en mai, vous pourrez admirer le jardin d’iris en fleurs (500 variétés). La communauté bénédictine célèbre les offices dans l’église de l’abbaye ou dans l’oratoire du monastère. Pour participer à la visite de l’abbaye, il faut partir de la mairie de Codalet (7 km).

Retour haut de page