À quoi sert la date des dernières règles ?

Quelle est la signification de la date de la dernière menstruation ?

La date des dernières règles est un élément important de la santé reproductive des femmes. Elle est souvent utilisée pour déterminer la date d’ovulation et, par conséquent, le moment le plus propice à une grossesse. Mais la date des dernières règles peut servir à bien plus que cela. Dans cet article, nous examinerons de plus près les utilités de la date des dernières règles et comment elle peut nous aider à mieux comprendre et gérer notre santé reproductive. Pour commencer, parlons de ce à quoi sert la date des dernières règles.

La date de la dernière menstruation (DML) est le jour qui marque le début du dernier jour du cycle menstruel. Afin de calculer des détails considérables, on se fonde sur la date du dernier cycle menstruel, tels que le commencement ou la fin du cycle, le jour des menstruations à venir, le commencement de la grossesse ou encore le jour de naissance.

Lire aussi : Calcul de la semaine d’aménohrrhée : Tout savoir

Pourquoi votre médecin demande-t-il quand ont eu lieu vos dernières menstruations ?

Quand vous rendez visite au gynécologue, celui-ci ou celle-ci vous interrogera à coup sûr sur la date de vos dernières menstruations. Cette date, qui est plus souvent connue sous l’abréviation DDR, correspond exactement au jour où vous avez eu vos dernières règles. Si vos règles sont arrivées le 20 mars et ont duré cinq jours, c’est ce jour-là qui est le dernier.

C’est un élément crucial pour identifier une grossesse et son début au moyen d’une échographie, mais ce n’est pas la seule façon de le savoir. Il est également utile pour déterminer la date de naissance du bébé. Le DDR peut également aider à identifier tout problème qui affecte la fréquence des cycles menstruels des femmes.

Il nous permet de déterminer l’emplacement exact de son cycle et de savoir si ses cycles menstruels sont réguliers ou non. Si vous constatez un retard dans votre cycle habituel, votre médecin peut effectuer des tests supplémentaires pour confirmer la cause de votre problème.

Quand vous avez eu votre dernière règle est utile pour une IVG.  Si vous envisagez de recourir à un avortement, il est essentiel d’avoir la date exacte de votre dernier cycle menstruel afin de savoir comment vous vous portez.

L’avortement est une décision personnelle et importante. Il est possible de se faire avorter par le biais d’une intervention chirurgicale jusqu’à la 14e semaine de gestation ou 16 semaines à partir du début des menstruations. De plus, les avortements médicaux sont possibles jusqu’à la 7e semaine de grossesse ou 9 semaines à compter du commencement des règles.

À quoi sert la date des dernières règles ?

Quel est l’importance de connaître la date de son dernier cycle menstruel si l’on est enceinte ?

La date de votre dernier cycle peut être employée pour calculer le commencement de la grossesse, jusqu’à trois jours de plus. La gestation commence 14 jours plus tard que le dernier jour de vos menstruations. Pour déterminer la date de naissance et donc, il est indispensable de consulter le RDD.

Le 30 mai, une femme enceinte qui a constaté ses premiers signes de grossesse le 16 avril, a généralement franchi le stade des six semaines sans règles. C’est une indication que l’échographie de datation nous permettra d’être plus précis sur le nombre de semaines que vous attendez.

Après l’identification de votre DDR, il vous appartient de le transmettre à différents organismes comme la Caisse d’assurance maladie, la Caisse d’allocations familiales ou à la sage-femme ou l’anesthésiste. Gardez ces informations à l’esprit.

Votre dernier jour de travail utilisé pour déterminer votre date d’accouchement

Le jour des règles est important pour calculer la date présumée de l’accouchement, également appelée EOD. Ce nom suggère qu’il s’agit simplement d’une date hypothétique. Dès la première consultation, le médecin ou l’accoucheuse calcule en général le DPA en s’appuyant sur les jours du cycle menstruel. En France, on détermine le terme de la grossesse en comptant neuf mois à partir de la date supposée du début de la grossesse.

Par exemple : La dernière menstruation étant survenue le 10 janvier, on peut supposer que la grossesse a démarré le 24 janvier si les cycles sont d’une durée de 28 jours. Il est ainsi possible de calculer l’APD le 24 octobre, qui correspond à 9 mois après le 24 janvier. Néanmoins, les données recueillies ne sont qu’une estimation car de nombreuses choses peuvent modifier la date de naissance d’un bébé à venir.

Comprendre son cycle menstruel est facile grâce au DILD

Connaître son cycle menstruel permet de rester à l’écoute de son corps pour anticiper le moment de ses saignements. Malgré le calcul imprécis de la date de votre cycle menstruel, chaque femme est unique et nos corps ne sont pas des montres. Par conséquent, il est important pour chaque femme d’examiner son propre cycle afin de déterminer si elle anticipe et éventuellement le futur cycle menstruel ou le désir de devenir enceinte.

Pour deviner la date de vos futures menstruations, vous avez besoin de connaître à peu près la longueur de votre cycle (entre 20 et 40 jours) et de noter la date de commencement de votre dernier cycle. Vous devriez retrouver vos règles vers la fin de votre cycle, entre 20 et 40 jours après leur fin, en tenant compte de leur durée.

Toutefois, il est important de savoir que cette date peut changer en fonction de divers aspects.

Laisser un commentaire