Quelles sont les diverses particularités du métier de dératiseur ?

Dans un logement ou à proximité, la présence de nuisibles peut entraîner des dégâts importants pour l’homme. Il est donc nécessaire d’utiliser des méthodes particulières pour les exterminer ou pour empêcher leur prolifération. Les dératiseurs professionnels sont des techniciens qui offrent des services en matière de lutte contre les nuisibles. Le métier de dératiseur est une activité en plein essor en France. Zoom sur les particularités de cette profession.

Les principales missions du dératiseur

La mission première du dératiseur est d’utiliser un traitement technique afin de capturer ou de détruire les nuisibles dans un périmètre précis. Pour vous débarrasser des nuisibles, vous pouvez faire appel à un expert en dératisation à Colmar. Il existe de nombreuses structures spécialisées dans la lutte contre les rongeurs. C’est le cas de la société lorade.fr qui intervient en Alsace et qui est reconnue pour son expérience dans le domaine. Les rôles du technicien en dératisation sont :

  • le diagnostic du type d’infestation ;
  • la détermination du degré d’infestation et les paramètres favorisant la multiplication des nuisibles ;
  • le choix du traitement adéquat ;
  • la mise au point d’un plan de lutte préventif ;
  • la réalisation de contrôles réguliers ;
  • le renseignement des supports de suivi d’intervention, etc.

Cependant, le dératiseur doit se faire vacciner car les rongeurs sont des animaux porteurs de maladies.

Les formations pour devenir dératiseur 

Pour exécrer le métier de dératiseur, il n’existe pas dans les normes un diplôme spécifique. Autrement dit, il n’existe pas de formation précise de dératiseur. Toutefois, suivre une formation dans les domaines de l’environnement et de l’hygiène représente un atout majeur afin de devenir expert en dératisation. Vous pouvez pareillement vous faire former directement par une entreprise 3D (Dératisation-Désinfection-Désinsectisation).

Le salaire d’un spécialiste de dératisation 

Le salaire d’un dératiseur dépend de son expérience dans le domaine.  Pour un débutant, le salaire mensuel est approximativement de 1800 € brut. Pour ceux qui ont des années d’expérience dans le milieu, ils peuvent percevoir un salaire mensuel pouvant atteindre 2500 € brut. Le salaire du dératiseur dépend aussi de son statut professionnel, car il peut être indépendant ou salarié. Le dératiseur indépendant fixe le prix de sa prestation en fonction de la nature de l’infestation.

Les techniques utilisées par les dératiseurs

Malgré les nombreuses techniques de dératisation, les nuisibles demeurent toujours vivants dans nos différentes habitations. L’évolution des techniques de dératisation prend en compte les découvertes de nouvelles espèces de rongeurs puisque, à chaque espèce de nuisibles, correspond une méthode de lutte précise. Généralement, les spécialistes en dératisation utilisent des anticoagulants pour tuer les rongeurs. Cette technique est efficace et limite le risque vis-à-vis de l’environnement.
Aussi, les contrôles réguliers effectués par le dératiseur permettent une dératisation totale.

Pour avoir une idée précise du niveau de l’infestation, afin de trouver la technique de dératisation adéquate, le dératiseur fait un examen de la quantité d’excréments de rats (anciens ou récents) et du niveau des dégâts causés. Pour empêcher la pénétration des rongeurs dans votre installation, le technicien peut vous proposer de faire une protection des évacuations d’eaux pluviales à l’aide d’un grillage.

Les besoins des clients en matière de dératisation

Majoritairement, l’expert en dératisation est sollicité par les collectivités locales, les entreprises ou les particuliers. Il s’agit principalement des entrepôts et sites de production, des écoles, des cantines, des immeubles de bureaux, des hôpitaux, des établissements manipulant des denrées alimentaires, des hôtels, des auberges de jeunesse, etc. Dans ces différentes installations, le dératiseur intervient pour une gestion de tous les problèmes liés aux nuisibles pouvant occasionner des dommages. Le spécialiste en dératisation effectue souvent ses missions en journée, mais en cas d’urgence il peut travailler en horaire décalé.

Retour haut de page