Qui doit entretenir le jardin dans une maison en location ?

Lorsque vous louez une maison avec jardin, vous devez bien évidemment l’entretenir et faire en sorte qu’elle soit toujours en bon état. Certaines personnes ne le savent encore pas mais c’est au locataire d’entretenir l’espace extérieur de la maison qu’il loue. Dans d’autres contrats, c’est le prioritaire qui assure un service d’entretien. Souhaitez-vous savoir ce que dit la loi au sujet de l’entretien du jardin ? Vous êtes alors à la bonne adresse. Nous allons vous expliquer quelles sont les responsabilités du locataire et du propriétaire vis-à-vis de l’entretien du jardin tout de suite dans notre article.

Connaître la loi de l’entretien du jardin dans une maison de location

Lorsque une maison disposant d’un jardin ou d’un espace extérieur est louée par le biais d’une agence immobilière ou en passant directement par le propriétaire, c’est de la responsabilité du locataire de prendre soin de la maison à l’intérieur comme à l’extérieur.

La loi de la location exige l’application de l’arreté du 06 juillet 1989 qui stipule que tout entretien de la maison de type « réparatif » est de l’obligation du locataire bien tant à l’intérieur de maison qu’à l’extérieur de celle-ci et ce, durant tout le délai de location.

En sommes si vous avez loué un bien et qu’il dispose d’un jardin , c’est à vous de vous occuper de toutes les tâches d’entretiens de ce dernier. Par ailleurs, si le jardin est un espace partagé entre plusieurs locataires, l’entretien est de l’obligation des tous les bailleurs. Dans ce cas, le coût de l’entretien sera inclus dans les charges de location à payer.

Quelles sont les obligations du locataire dans l’entretien du jardin ?

La loi du 26 août 1987 a établi une liste qui dicte toutes les tâches que le locataire doit prendre en compte lors de l’entretien du jardin du bien qu’il loue. Il s’agit d’un entretien courant que le locataire se doit de respecter.

Selon cette loi , il est de l’obligation du locataire de tondre la pelouse et d’entretenir les arbustes ainsi que d’entretenir les allées s’il y en a. Ce dernier doit donc veiller à tailler régulièrement les arbres et à nettoyer les feuilles mortes assez régulièrement pour éviter le cumul de celles-ci. Aussi, si le jardin dispose d’un bassin ou d’une piscine, il est de la responsabilité du locataire de les entretenir en les nettoyant à une fréquence assez régulière.

Le locataire doit également tailler les arbres et les haies si le jardin en est pourvu. Sachez également qu’il est de la responsabilité du locataire de s’assurer que les installations mobiles ou fixes réalisées par le propriétaire telles que la tondeuse, les arrosages automatiques ou les robots de piscines ,sont en bon état. Dans le cas contraire c’est le locataire qui doit assurer les réparations et l’entretien de ces derniers.

De plus, le locataire doit assurer l’entretien des différentes conduites dans le jardin notamment les conduites de gouttière et descentes d’eau pluviale. Enfin, il est de la responsabilité du locataire de dé-mousser les terrasses et les auvents. Si la maison que vous avez louée est vétuste, la loi vous libère des charges d’entretien obligatoires en tant que locataire.

Quelles sont les obligations du propriétaire dans l’entretien du jardin ?

Le locataire a certes des responsabilités et des obligations envers la maison qu’il a louée puisque c’est lui qui occupe l’espace, et c’est donc à lui de l’entretenir. Cependant il fait savoir que le propriétaire a des obligations également.

La première obligation est que ce dernier doit fournir une maison en bon état avec un jardin bien entretenu pour que les locataires puissent habiter et entretenir la propriété sans risques. C’est pourquoi un état des lieux est requis avant la location de la maison. Le but est de s’assurer que le logement en location remplit tous les critères d’habitation. D’autres tâches sont de la responsabilité du propriéraire telles que :

  • Le remplacement du matériel d’aménagement du jardin ;
  • La réparation des installations extérieures en mauvais état ;
  • Couper les arbres et réaliser tous les travaux qui menacent la sécurité du locataire.

Si le matériel d’entretien du jardin est défectueux ou encore si les installations extérieures sont défectueuses vous devez signaler cela au propriétaire pour qu’il puisse entamer les travaux de réparation.

En somme, tous les travaux d’entretien légers sont de la responsabilité du locataire , en revanche les travaux lourds sont de la responsabilité du propriétaire.

Partager cet Article

Retour haut de page